Cette semaine, j’ai 15 ans.

Il a suffit d’un email.
D’habitude, je n’y prête pas attention, un email de CopainsDavant, message automatique informant de l’inscription de nouveaux membres dans le cursus.
Et me voilà sur le site, en train de farfouiller dans les noms des anciens élèves, de feuilleter le trombinoscope, d’étudier les photos de classe. Certaines me font sourire, je reconnais une prof, une vieille copine. Et puis je tombe sur LA photo de classe.

Comment décrire ce sentiment?
Un pincement au coeur, une bouffée de nostalgie, la tristesse d’un morceau d’adolescence qui est loin derrière?  Tout ça, et plus encore.

Ce sourire, ce visage, ce regard, cette coupe de cheveux…

C’est mon premier amour.
Mille souvenirs remontent à la surface. Je regarde la date, l’année. Nous étions ensemble à l’instant même où cette photo a été prise. Je connais ce pull pour m’être blottie dedans, je connais si bien ce sourire, je connais si bien ce jeune garçon sur la photo, même si je ne connais pas l’homme qu’il est devenu.

Nous n’avions pas tout à fait 15 ans, j’étais en 3ième, lui en 4ième. Notre histoire a duré 9 mois. Tout un symbole ! Elle était passionnelle, fusionnelle, presque tragique. A 15 ans, on donne tout, sans retenue, on est dévoré par un sentiment amoureux démesuré que les parents ne semblent pas comprendre. Porter sa gourmette à mon poignet jour et nuit avait bien plus de sens que n’importe quelle alliance!

Cette histoire restera toujours particulière et son souvenir ne s’effacera jamais.
Parce qu’on n’oublie jamais son premier amour.

classe

Ce petit flash-back m’a donné envie d’en parler. Alors le blog fera lui-aussi un flash-back dans mes années de collège toute la semaine.

Cette semaine, j’ai 15 ans…

Publicités

8 réflexions sur “Cette semaine, j’ai 15 ans.

  1. @ marion: Bienvenue! Et oui, le 1er amour on ne l’oublie pas. C’est justement pour ça que j’y consacre une série entière de billets cette semaine!

  2. Belle histoire ! Et quelle chance de connaître un premier amour partagé ! Et le revoir sur une photo de classe tant d’années après ! C’est sur ça doit faire drôle !

  3. @ Louisianne: Un drôle d’effet oui! C’est vrai c’est une chance un premier amour partagé, mais ça n’a pas été tout rose non plus! C’est ce que j’explique dans la suite de ce billet.

  4. J’avoue que je me rappelle de mon premier amour mais sans plus. Ce fut une belle histoire, il était plus âgé que moi mais ça s’arrête là. Aucune nostalgie.

    C’est normal ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s