Parce que je t’aime

Il y a deux raisons pour lesquelles je n’ai jamais voulu lire un livre de Guillaume Musso.

• La première, c’est par pur esprit de contradiction. Quand tout le monde se jette sur un auteur, moi j’en lis un autre. Et quand un livre a trop de succès, je passe mon chemin. Je ne sais pas pourquoi je fais ça, j’aime trop la diversité, j’aime la différence, j’aime ce qui sort du rang. Alors, quand Musso s’est mis à être numéro 1 des ventes, j’ai décidé de ne pas le lire.

• La deuxième, c’est à cause des titres. « Sauve-moi », « Seras-tu là? », « Que serais-je sans toi? » etc. Mais où donc a-t-il pêché ces titres? On dirait la collection sentimentale Harlequin. Même Marc Levy a toujours su faire mieux. C’est le genre de titres qui me font partir en courant et pourtant je sais bien qu’il ne faut pas s’y fier.
Voilà donc pourquoi cela ne m’a jamais tenté.
Mais c’était sans compter sur le pouvoir de persuasion de ma soeur. Et c’est vrai que ça m’a intrigué qu’elle me le conseille si vivement. Alors, j’ai fini par craquer et je lui ai emprunté « Parce que je t’aime », pensant le lire un de ces jours. Je l’ai commencé quand je suis rentrée à la maison, par curiosité, et l’ai fini en 4 heures sans m’arrêter.

Verdict?
Il est fort ce Musso, il est très fort. Impossible de lâcher le livre tant que vous ne l’avez pas fini. Vous entrez dans l’histoire et vous êtes piégée dedans.
Il maîtrise un drôle d’art nouveau, celui du suspense romantique? de la science-fiction romanesque? du polar psycho-sentimental? Je ne sais pas. Mais une chose est sûre, même si vous avez une imagination débordante, vous ne vous doutez pas de là où Musso vous emmène. Parce que son final est bluffant, déroutant, inattendu…
Mais (parce qu’il y a toujours un mais) j’ai détesté son écriture. Trop d’effets stylistiques, trop de points de suspension et surtout trop de jargon (avec les petites références en bas de page) et trop de mots anglais! Beaucoup trop! L’ensemble du roman est bien construit mais l’écriture manque de fluidité.

Donc?
Pour moi, Musso n’est pas un écrivain. Mais c’est un conteur à l’imagination incroyable, avec des personnages forts et des histoires intenses. Et pour cela, en dépit des premières réticences et de mes critiques, en dépit du fait que je ne lirais surement pas les autres et que je trouve vraiment ridicule l’idée des bandes-annonces de son éditeur, je crois que finalement je conseille celui-là.

Publicités

6 réflexions sur “Parce que je t’aime

  1. Pas d’esprit de contradiction pour moi, j’ai fondu sur Musso comme la neige au soleil et dès les premières pages, j’ai adoré. Là je vais commencer le dernier opus.

    J’adore ce conteur.

    Tout comme Lévy, très décrié, critiqué et ringardisé, mais que moi personnellement j’adore.

  2. @Louisianne: Je te le conseille. On passe un bon moment, c’est vraiment une histoire prenante. J’attends ton avis!

    @Angie: Je comprend son succès, c’est un merveilleux conteur qui emmène le lecteur dans une histoire incroyable.
    Et pour Levy, j’avais été complètement retournée par Et si c’était vrai… que j’avais trouvé fabuleux. J’ai aimé les suivants et un peu moins les derniers, mais je n’ai plus ressenti le même enthousiasme que pour son premier livre.

  3. Tout pareil, jamais eu envie de lire, en plus l’impression apparemment erronnée que ce devait être, un peu à l’eau de rose, pétri de bon sentiments limite BARBARA CARTLAND..

    bon me suis peut être trompée.. on verra 🙂

  4. je me suis laissée contée qq fois par Musso aussi et je dois dire que oui, il sait accrocher! L’est fortiche quant mm!
    Moi j’aimais bien quand il mettait qq miettes de paranormal, de bizaroïde, d’imagination abusive quoi!
    J’ai pas encore été lire le dernier….On verra cet été, si je vais à la plage!

  5. @Marie: J’avais cette même impression, et puis l’histoire m’a finalement emportée. Faut juste oublier le style d’écriture (On a vu mieux…)

    @Gana: Je n’ai pas lu les autres donc je ne sais pas ce que ça donne quand il y met du paranormal, mais celui-là m’a plu. Peut-être que j’essaierai le dernier… à la plage!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s