Madeleine(s) de Proust

Je suis obligée de faire une note sur ça, tellement ces derniers jours je suis poursuivie par mes madeleines. Je n’arrête pas de me prendre des claques de nostalgie, des bouffées de souvenirs qui remontent à la surface rien qu’avec une odeur, un goût, une petite musique.

Ma madeleine odorante:

J’ai acheté un nouveau shampooing il y a quelques temps, sans savoir les souvenirs qu’il allait réveiller. Depuis, je me lave les cheveux encore plus souvent, rien que pour raviver cette odeur. C’est la même odeur qu’un parfum que je portais quand je n’étais qu’une jeune ado. Un parfum à la vanille, doux, suave, sucré. Un parfum Yves Rocher. (Quelle ado n’a pas commandé chez Yves Rocher pour recevoir les 3 mini rouge à lèvres ou le vanity en cadeau?). En tout cas, cette odeur, c’est celle d’une enfant pas encore femme, de ma chambre aux posters de Patrick Bruel, de l’époque Fun Radio avec Doc et Difool, de mes premiers flirts et premiers chagrins. J’avais presque oublié tout ça…

Ma madeleine gustative:

Mon homme est revenu des courses un soir avec un gros paquet de nounours à la guimauve. Avec ce délicat enrobage de chocolat. J’ai presque tué le paquet en 2 jours. Ces nounours-là, je n’en avais pas mangé depuis quelques années. Ils sont le symbole de mon job d’étudiante. A cet époque, j’étais à la fac mais je travaillais dans une pizzeria le week-end, et les nounours, avec le chef cuisto, on s’en gavait avant le service pour nous donner du courage (les soirs de match par exemple). Un simple petit nounours m’a rappelé toutes ces soirées passées là-bas, l’odeur de la farine, du four à pizza, les petites routes perdues que j’empruntais pour livrer mes pizzas…

Ma madeleine musicale:

Je sais plus comment c’est arrivé, mais je me suis souvenu l’autre jour, d’un CD que j’écoutais jusqu’à l’écoeurement avec ma meilleure amie quand on avait 18 ou 19 ans. J’ai cherché partout sur le web pour le retrouver, en vain. Elle s’en souvient aussi mais n’a pas été capable de me donner le nom de cette compilation. Moi je me souvenais juste de Radiohead et Coldplay sur ce CD. Et puis, à force de chercher, j’ai trouvé! J’en ai fait une playlist sur Deezer et… Whaou, que de souvenirs! Shivaree, Daft Punk, Moby, Air, Massive attack, Stereophonics… Tous ces morceaux étaient restés enfouis dans ma mémoire et ils sont remontés avec des tas de souvenirs de cette époque. Première année de fac, première voiture, premières soirées étudiantes…

Parfois, il suffit de pas grand chose…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s